La maison des brouillards

berg-couvERIC BERG
LA MAISON DES BROUILLARDS  

Le thriller policier de la rentrée

Doro Kagel est journaliste à Berlin ; son fils est parti à l’université, elle peine à joindre les deux bouts, vivant du maigre salaire que lui rapportent ses piges et de quelques cours qu’elle donne à l’université, elle est célibataire depuis trop longtemps, et n’a même plus envie de sortir de chez elle.

Jusqu’au jour où sa rédaction lui propose d’écrire un article sur une affaire classée, la “nuit sanglante d’Hiddensee” : deux ans auparavant, trois personnes avaient en effet été retrouvées assassinées sauvagement dans la belle maison de verre de l’architecte Philipp Lothringer, sur la petite île paisible d’Hiddensee, un lendemain de tempête. Et la meurtrière présumée est quant à elle dans le coma, ce qui rend tout procès impossible. Un réunion d’anciens camarades de lutte qui aurait mal tourné ?

Ravie de s’extraire de son quotidien monotone, Doro accepte sans hésiter. Mais elle s’apercevra bien vite que les apparences sont trompeuses, et que l’affaire est peut-être bien plus complexe qu’il n’y paraissait au départ…

L’investigation menée par Doro Kagel est ponctuée par des flashbacks narratifs, et on découvre en même temps qu’elle – parfois même avant elle – ce qui est vraiment arrivé cette nuit-là, dans la Maison des brouillards.

Eric Berg signe un premier thriller policier qui prend aux tripes, et nous transporte loin, bien loin, sur cette petite île d’Hiddensee, tant et si bien qu’on se croirait presque plongé dans l’univers de Shutter Island.

En librairie le 5 janvier 2017

395 pages – Prix : 22,90 €
ISBN : 978-2-88944-026-9